•  

     

    Encore une fois l’esplanade de la salle René Badoinot accueillait les convives du repas, devenu traditionnel, du village.

    Bien sûr,  les tables et les chapiteaux avaient été dressés, le jeu de quilles monté et les barbecues allumés et chacun comptait très fièrement sur ses propres prédictions météo pour assurer aux autres que le beau temps serait de la partie.

    En fait, il a mis tout le monde d’accord, le temps, en amenant le soleil à midi et la pluie le soir.

    Qu’importe, tout le monde était ravi de ce repas tiré du panier, les Colporteurs, organisateurs de la manifestation, ayant créé la surprise en offrant aux convives un délicieux vin au jus de pamplemousse.

    Le jeu de quilles a tenu toutes ses promesses et les gages se succédaient sur la table pour mettre en place les lanceurs après que les paris les plus fous aient été tenus à coup de pièces de 50 centimes.

    Il faut quand même exprimer des regrets et souligner que, malgré tous les efforts de quelques uns, les vieilles dissensions empêchent une réelle unité de village qui pourtant, depuis quelques années, se retrouve autour de cette idée forte de vivre une nouvelle période d’animation et de renouveau ; quant au deuxième regret il est de constater, une fois de plus, que l’emploi du temps chargé de Monsieur le Maire, ne lui a pas permis de faire une courte apparition à ce que les organisateurs avaient tenus, avec espoir de réussite, à appeler le « repas du village ». 

     

     

     
     
     
     

    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires