•  

     
     

     

     

    Ils étaient nombreux dans la nuit noire du 31 octobre à effrayer les passants pour obtenir des bonbons ou des friandises.

      En effet des groupes se sont formés pour aller de portes en portes dans toutes les rues du village et, au regard des paniers ou sacs que portaient les sorcières et autres squelettes , la récolte a surement été bonne et c’est tant mieux ainsi car , même si cette fête n’est pas de notre patrimoine, elle a le mérite d’unir pour quelques heures, la jeunesse et les plus anciens et d’animer les rues tristes, en cette période, de notre village.

    A l’année prochaine.

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique