•  

     C’est au restaurant « chez Mimi » que se sont retrouvés , à l’initiative de Renée Richoux (de son nom de jeune fille) les anciens élèves de l’école d’Harréville les Chanteurs nés entre 1943 et 1947 inclus.

    Une bien sympathique réunion où les histoires et les souvenirs passaient de convive en convive pour que le temps prenne encore toute sa valeur et que l’avenir soit aussi celui des moments de nostalgie.

    Les jeunes filles de l’époque, devenues maman, grand-mère, voire arrière grand-mère discutaient avec les jeunes gens à l’allure nouvelle empreinte de rides et de crânes dégarnis.

    Ils ont réussi à se retrouver à 17 autour de l’instituteur, toujours vert et plein de verve  pétillante, Jean-Marie Antoine, que personne ne peut oublier, tant son charisme et ses qualités sont dans les mémoires de tous.

    La vie les a amenés dans les quatre coins du pays même si quelques uns sont encore Harrévillois et c’est le bonheur de se retrouver qui domina  cette journée, forte en émotion .

    Bravo à tous ceux qui ont pu répondre à l’appel même si un élément de cette bande n’a pu être « retrouvé » malgré les progrès des techniques et d’internet.

     

     

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique