• Harréville n’a pas échappé aux conditions météorologiques du 14  juillet  mais s’en est quand même, bien sorti.

    En effet, la retraite aux flambeaux, a commencé en haut de la rue de <st1:personname productid="la Mothe" w:st="on">la Mothe</st1:personname> avec les enfants du village munis du lampion traditionnel et de sa bougie à la flamme vacillante mais le ciel était déjà noir et les premiers du défilé ont dû raccourcir le parcours afin de rejoindre la salle Badoinot avant l’averse pour attendre le feu d’artifice.

    Le ciel a été, pour une fois, clément au bon moment car à 23 heures la pluie a cessé et le feu d’artifice  s’est élancé dans le ciel sous les applaudissements des spectateurs présents.

    Puis les Colporteurs ont animé la soirée avec de la musique pour danser et un bar pour se désaltérer.

    Une soirée qui s’est prolongée tard dans la nuit, nuit éclairée près du pont sur <st1:personname productid="la Meuse" w:st="on">la Meuse</st1:personname> par le feu de  joie et sa buvette sous tente.

    Le lendemain, vers 15 heures, même les éléments atmosphériques n’ont pas arrêté les Harrévillois qui sont venus en nombre participer aux jeux  organisés par la municipalité, la pêche à la ligne ou le chamboule-tout pour les jeunes et les quilles pour les adultes, hommes et femmes.

    Un grand merci pour les élus qui ont animé, l’Association « Les colporteurs » qui ont organisé et assuré l’intendance et aux Harrévillois pour leur participation.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique