• COMMUNES NOUVELLES OU NOUVELLE BLESSURE

    Communes nouvelles ou nouvelle blessure…

     

    Il ne faut pas être un grand devin pour s'apercevoir, en traversant nos villages, que ceux-ci se sont dépeuplés, ont perdu la plupart, voire tous, les institutions et services comme les commerces, les banques, les cabines téléphoniques, les boulangers, la Poste, les écoles, le garagiste, le Docteur  mais, se dressent encore fièrement des bâtiments qui portent les couleurs de notre France et sa devise "Liberté – Egalité - Fraternité" et qui font de nos villages son identité et  son patrimoine

    On va me dire que notre pays est le seul en Europe qui compte 36 000 communes et que c'est beaucoup trop, qu'il faut se regrouper pour faire des entités pour avoir "plus de poids" (ce qui reste encore à prouver) , que cela va immanquablement engendrer des économies ( vu ce qui se passe actuellement avec les communautés de communes c'est loin d'être vrai) et que la fameuse loi NOTRe est la panacée qu'il faut suivre à la lettre.

    Souvenons-nous, en 1971, un certain Raymond Marcellin était à l'origine d'une loi qui porte son nom et qui déjà définissait les contours d'une association de communes.

    A cela, les élus de l'époque ont vaillamment résisté et seules quelques communes ont répondu à l'appel.

    C'est vrai qu'en France, 87% des communes ont moins de deux mille habitants et que ce n'est pas tous les jours faciles pour les Maires de gérer au mieux les intérêts de leurs concitoyens alors Bruxelles fait les gros yeux à notre pays qui, pour ces fonctionnaires et élus de l'Europe, est ingouvernable avec cette structure.

    Mais là-bas, dans leur bel immeuble de verre, se soucient-ils de ce que pensent les ruraux que nous sommes, vivons nous aussi mal que cela ?, ne sommes-nous pas attachés à notre village, son nom et son identité ?

    Pour faire un peu passer la pilule, l'Etat nous dit que les villages regroupés (c'est le nouveau nom officiel) conserveront leur identité, que l'opération ne se fera que de leur plein gré sur la base du volontariat et que nous deviendrons des communes déléguées.

    Il oublie que ces communes regroupées n'éliront qu'un seul conseil municipal et qu'un seul Maire et que les Maires délégués seront désignés par ce nouveau Conseil, c'est une différence assez, à mes yeux, considérable et on oublie de nous préciser que le Code Général des Collectivités Territoriales, dans son article 2113-10 permet au conseil en place de supprimer purement et simplement, sur simple décision, les communes déléguées.

    Alors on a sorti l'argument choc et de poids, les bonifications des subventions de fonctionnement ne s'appliqueront qu'à partir de 1 000 habitants et les communes créées seront classées dans la strate de  population immédiatement supérieure pour donner un petit avantage lié au nombre d'habitants.

    C'est oublier un peu vite que les habitants vont perdre le lien de proximité qui les attachait à leur Maire et son conseil, et que personne n'a envie de perdre l'acquis de 200 ans de tradition républicaine

    Etait-ce le bon moment pour effectuer tous ces chamboulements, changer les limites communales, changer nos élus et en diminuer le nombre, changer notre attachement à notre village, son nom et son patrimoine ?

    Je pense que nous allons vers une nouvelle blessure qui ne pourra cicatriser, elle est bien trop profonde.

     

     

    Aldebert 

     

    Télécharger « COMMUNES NOUVELLES OU NOUVELLE CASSURE.pdf »

     

    « ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE 2018LA RAGE, SAINT HUBERT ET LES CHANTEURS D'HARREVILLE »

  • Commentaires

    4
    Eric
    Vendredi 9 Mars à 12:40

    Bonjour

    Il y as quelques jours, j'ai eu dans ma boîte au lettre, un courrier du collective, je suis pour la liberté d'expression mais je suis contre l'anonymat, je suis né à Harrèville en 64, je n'ai jamais quitter mon village quand j'ai quelle chose à dire à Mr le Maire et aux conseillers municipaux je leur dit en face, les querelles de clocher ne serve à rien Mme ou Mr anonymat ,La prochaine fois veuillez s'il vous plaît signer vos courriers, Bonne journée

     

      • Vendredi 9 Mars à 17:04

        Je suis en accord avec vous et je dois avouer que la réponse de la Mairie est aussi bien envoyée, le seul classement de ce genre d missive est le : Classement poubelle.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Vendredi 2 Février à 07:46

    Bonjour,

    Chacun est libre de penser et exprimer son ressenti et c'est la base de ce site personnel, tout comme chacune est libre d'approuver ou bannir son Conseil Municipal sans oublier que ceux-ci ont été démocratiquement mis en place pour représenter les habitants .

    Je n'ai de leçon à donner à personne, je ne fais que mettre sur papier quelques réflexions mais, j'ai ce que je considère comme une avantage, je n'avance pas masqué ce qui, constatons-le, n'est pas le cas de tout le monde , n'est-ce pas ?

    2
    indigo
    Jeudi 1er Février à 19:25

    bonjour

    la tradition !!! le lien de proximité avec monsieur le Maire et son conseil !!! tous cela est vraiment obsolète car il n'existe actuellement pas sauf entre petit "comité" pour simple preuve que la population du village n'est même pas au courant de cette proposition.

    pourquoi ne pas prendre avis auprès de celle ci, inutile comme d'habitude, les décisions se font toujours entre même personne.

    il faut vivre avec son temps et ne pas rester dans d'anciens fonctionnement !!! ceci n'est pas du a l'envie mais aux systèmes de nos chers ministres, ne pas vouloir évoluer et rester dans les 'traditions"  c'est annoncer la "mort" futur de notre village

    vous parler de dépopulation du village, d'institutions et de services perdus .....alors restons seul et non regroupé comme cela nous allons perdre plus encore, au nom de quoi? DE TRADITIONS ? DE LIENS ? D'ATTACHEMENT?  n'importe quoi donc !!!

    changer c'est aussi avancer, progresser !!!  rester enraciner dans le passé c'est aussi mourir a petit feu !!!

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :