• COMMUNIQUE DE LA MAIRIE

    MAIRIE D’HARREVILLE les CHANTEURS

     

    COMMUNIQUE

     

    Suite à l’incident du 29 septembre 2017 entre les Adjointes territoriales spécialisées des Ecoles Maternelles (ATSEM) et le locataire du logement attenant à l’école d’Harréville, la mairie précise :

     que la gendarmerie est intervenue rapidement et a placé en garde à vue l’occupant du logement

    que le Procureur de la République a levé la garde à vue et ordonné une expertise psychiatrique

    qu’une réunion s’est tenue lundi 2 septembre en présence du Maire de la Commune, du Président de la communauté de communes « Meuse Rognon » au titre de la compétence « écoles », d’un représentant de l’académie accompagné d’une psychologue, des représentants de la gendarmerie, le corps enseignant, les ATSEM et des parents d’élèves

    Que le Maire et le Président de la communauté de communes ont rencontré l’occupant du logement et que ce dernier a accepté de quitter les lieux très rapidement dans un hébergement provisoire avant son relogement prévu à la fin des démarches administratives déjà engagées auprès d’un bailleur social.

     

    La Mairie tient à souligner et affirme nettement que tout ce qui était en son pouvoir a été immédiatement fait sans discrimination ni favoritisme.

    « LES LILAS BLANCS EN ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2017MAIS OÙ VA-T-ON »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :