• FRANCE QU'ES-TU DEVENUE

     

    France, France qu'es-tu devenue ?, je ne voudrais pas jouer les vieux (3/4 de siècle quand même) nostalgiques mais, au contraire, je suis de ceux qui ont sagement suivi l'évolution de notre pays.

    Depuis que ma mémoire a pu enregistrer et restituer correctement nous sommes passés du téléphone à manivelle pour réveiller et solliciter la demoiselle des PTT au smartphone américain ou asiatique bourré d'électronique miniature pour appeler de n'importe quel lieu, n'importe qui dans n'importe quel pays et c'est tant mieux, nous sommes passés des jeux de table comme le nain jaune ou le jeu de l'oie aux jeux hyperréalistes de consoles sur écran qui, lui, est passé du tube cathodique lourd et encombrant de 36 cm de diagonale au téléviseur Oled de 166 cm, voire plus, nous sommes passés du cerceau et du jokari, joué sur les routes empierrées de nos campagnes à la trottinette électrique sur le bitume bien lisse d'aujourd'hui.

    Vivaient-on plus mal ou moins bien que maintenant ? je crois que non car à cette époque on écoutait l'instituteur, qui n'était pas encore professeur des écoles, nous diffuser et enseigner une certaine morale qui, elle, était laïque et formait la base de notre éducation qui, je dois l'avouer, semble ne plus pouvoir répondre à la vie quotidienne de notre 21ème siècle.

    On trouve quasi normal de ne plus dire bonjour, de ne plus se lever dans les transports pour donner sa place à la personne âgée ou la femme enceinte, de bousculer sans un mot d'excuse, de ne plus respecter les femmes, de s'attaquer aux services de secours et même à la police, garante de la sécurité du pays, de pratiquer ouvertement le racisme de base, la xénophobie, et bien d'autres attitudes du même acabit …

    La "mode" actuelle, celle créée et relayée par les réseaux sociaux, devenu fléau après avoir tellement suscité d'espoir de communication et de lien social, et les télévisions d'infos, diffuseurs d'images ou d'informations seulement si elles sont susceptibles de faire de l'audience et qui ne répondent plus du tout à la bonne idée d'origine, veut qu'il faut absolument défendre nos libertés.

    C'est un peu fort que de se laisser embarquer dans ce tourbillon, le pays qui a fait de la liberté et de la démocratie les bases de sa constitution et qui a évolué vers des lois sociales qu'il ne faudrait pas négliger ni piétiner.

    Plus personne ne peut parler, écrire, dessiner, enregistrer, voire émettre une idée sans que cela ne soit critiqué et assimilé à une tentative de privation de nos libertés ou de manquement à cette "morale" collective que personne ne maitrise et qui détruit tout sur son passage.

    C'est nous qui faisons notre malheur et, personnellement je suis lassé des réactions de mes contemporains qui ne savent plus que critiquer, critiquer et critiquer sans jamais proposer ou approuver.

    France, tu es devenue terne, éteinte, malade, je t'en prie, relève-toi et marche, on va te suivre.  

     

      (Jean-Jacques RENAUD)

    « DECLARATION DES REVENUS VOUS AVEZ DIT LE RISQUE ? »

  • Commentaires

    5
    Nick’ol
    Jeudi 6 Mai à 15:43
    Constat évident sur l’évolution de notre monde. Les hommes ont créé le meilleur comme le pire. Soyons positifs et optimistes. Offrons l’espoir à nos enfants. Regardons par l’autre bout de la lorgnette pour y trouver des humains pleins de ressources et d’initiatives qui fonctionnent. Comme dans l’histoire du colibri, faisons notre part.
    « On ne peut empêcher les oiseaux noirs de voler au-dessus de nos têtes, mais on peut les empêcher d’y faire leur nid. »
    4
    Antoine
    Mardi 4 Mai à 17:38
    Il y a du vrai... mais n’oublions pas le pouvoir des médias et ce qu’ils veulent nous faire entendre... .
    J’ose encore croire que ce qui nous chagrines aujourd’hui n’est qu’une minorité qui fait parler plus d’elle que la majorité.
    Le verre n’est qu’à moitié plein et pas encore vide !
    3
    Al.jeand
    Mardi 4 Mai à 16:38
    La France va se relever oui mais pas tant qu'on aura ce gouvernement actuel, c'est lui qui détruit tout, même nos libertés
    2
    Pelletier
    Mardi 4 Mai à 12:35

    Oh combien d'accord avec ces propos

     

     

    Bien à Vous

     

    jean

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :