• Le 8 mai  pour se souvenir.

     

    C’est sous un ciel hésitant entre pluie et soleil que s’est déroulée la cérémonie pour commémorer la victoire de 1945 au monument aux morts qui domine désormais sur son promontoire .

    Le discours officiel du Secrétaire d’Etat a été lu par  P. Demangeot, Maire et une coupe déposée par Lucette Pelletier, première adjointe.

    On pourra regretter le peu de participants, peut-être à cause de l’invitation très tardive , mais malheureusement, je crains que ce ne soit pas la raison la plus probable.

    En effet, la vie actuelle fait que se souvenir des grands faits de notre histoire n’est pas une préoccupation  présente mais il n’en est pas moins vrai que, sans nos anciens et leur Amour de la patrie, où en serions nous ?

    Une grande satisfaction quand même, les enfants présents, à la demande du Maire, et en totale improvisation, ont interprété , de belle façon, notre Hymne National, la Marseillaise, et ça c’est très réconfortant

    .

    Une Marseillaise chantée avec le coeur, c'est émouvant et réconfortant..


    votre commentaire