• BERNARD MESSAGÉ

    Ce texte a été écrit par la famille et publié in extenso .

    BERNARD MESSAGÉ

     

     

     

    Bernard est né en août 1949 à Harreville-les-chanteurs. Dernier d’une fratrie de 5 enfants, Bernard a grandi heureux entouré de ses 2 sœurs et de ses 2 frères dans ce village qu’il aimait tant. Il y revenait régulièrement, toujours rempli de joie, comme si il n’était jamais parti. Il connaissait et aimait tout le monde ici. Il pouvait raconter les histoires des familles, se rappelait de tout et était toujours à l’écoute des autres. Pas par politesse, mais parce qu’il aimait les gens.

    Bernard grandit donc ici et à l’issue de ses études décida de partir faire l’école des métiers EDF de Gurcy-le-Chatel. Il en sortira en 1972 et direction les Ardennes, Chooz exactement où il commencera sa carrière dans le nucléaire à la SENA, nucléaire à qui il restera fidèle jusqu’au bout.

    Là-bas, au bout de la France, sa vie va changer. Il va rencontrer celle qui sera son épouse plus de 46 ans, Anne,  le 20 avril 1974. Les tourtereaux allèrent vivre leur bonheur en Alsace, à Fessenheim. Pionnier, il fit partie de la nouvelle génération d’agent EDF, qui vont faire le nucléaire français d’aujourd’hui. Mais en Alsace, il ne fera pas que travailler pour EDF, il y travailla également pour la France avec la naissance de trois jolies petites filles, Estelle, tout d’abord, puis Audrey et Isabelle. 

    Après quelques années alsaciennes, direction la Lorraine, à Cattenom, où il mit l’expérience acquise à Fessenheim, au service de Cattenom. Là encore, une réussite professionnelle et là le premier garçon de la famille, Emilien. Il prendra une retraite bien méritée à Cattenom.

    Et puis, ce fût pour Anne et Bernard, le bonheur d’avoir une ribambelle de petits-enfants. Comblé, il l’était car il attachait une grande importance à la famille, qu’il plaçait au-delà de tout.

    Mais il n’oubliait pas pour autant son épouse et leur passion pour les voyages. Voyage de noces en ex Yougoslavie pour débuter et puis ensuite la découverte de l’Europe et dernièrement du monde. Qu’il a eu raison, lui le petit Haut-Marnais parti à la découverte du monde.

    Avide de connaissance, il était curieux de tout, suivait l’actualité, avait un avis très éclairé sur plein de choses. Il était le roi du raccourci, des itinéraires incertains, mais toujours dans l’esprit de rendre service tellement il aimait les gens.

    Toujours prêt à aider les autres, sa famille en premier lieu, mais aussi sa belle-famille, ses amis et tous ceux qui croisait sa route. Il était intarissable, pouvant suivre deux voire trois conversations en même temps, personne ne s’est jamais ennuyé avec lui.

    Il va beaucoup manquer à son épouse qu’il adorait, à ses enfants qu’il chérissait, à ses petits-enfants qu’il admirait, à toute sa famille dont il était fier et pour laquelle il était toujours disponible.

     

    Mais Bernard, là où il est parti aura le bonheur de voir tout le monde, c’est certain. Il sera heureux, comblé, même si il nous a quitté bien trop tôt.

    Repose en paix Bernard, nous t’aimons

    « BATAILLE ORTHOGRAPHIQUEDECLARATION DE DEPLACEMENT EN DEHORS DE SON DEPARTEMENT »

  • Commentaires

    6
    Messagé
    Jeudi 7 Mai à 15:32

    merci pour ces mots pour notre Papa. 
    c est tellement plaisant de lire les ressentis des proches de papa.
    J’adore votre phrase concernant les raccourcis, mais en réalité qu est ce que ça rallonge ses astuces !!! Il regarde les kilomètres mais pas le Temps, or c est le Temps qui compte vraiment !!! 

    Au téléphone, il y a 2semaines je lui disais, vivement que le confinement soit finit qu on puisse franchir la frontière. Il me répondit mais non, oh tu ne vas pas faire 120km!!! Ça me va comme ça, on parle bien !!!! Tu me manques tellement. 

    5
    Nick'ol
    Mercredi 6 Mai à 19:53

    Adieu mon camarade d'école avec qui je me chamaillais à la récréation et que j'ai eu le plaisir de revoir en 2014. 

    Mes sincères condoléances à toute sa famille qui doit être bien éprouvée par ce décès si rapide et bien trop tôt. 

    Je ne t'oublierai pas.

     

    4
    Corinne Falzon
    Mercredi 6 Mai à 12:51
    Quel bel hommage rendu à Bernard dont nous garderons un souvenir ému et affectueux . Courage à toute sa famille.
    3
    Bonté-Wein Michelle
    Mardi 5 Mai à 18:02

    Toutes nos sincères condoléances.

    Repose en paix.

     

    2
    Wiesenbach veron
    Dimanche 3 Mai à 20:03
    Je présente toutes mes condoléances à la famille. Je partage leur peine . Bernard un homme gentil souriant parti trop vite
    1
    Dimanche 3 Mai à 18:33

    Très sincères condoléances.

    Le souvenir sera celui de l'homme empathique, qui respirait la gentillesse, la bonté, la culture, la mémoire.

    Au revoir Bernard 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :