• ÊTRE OU NE PAS ÊTRE

    Je ne voudrais pas faire d'amalgame douteux ni de philosophie de comptoir en me penchant un peu trop sur "l'affaire GRIVEAUX" mais tout de même, peut-être suis-je trop vieux jeu mais je regarde avec horreur et tristesse notre société partir en morceaux et se désagréger en se saisissant du monde numérique qui a été plus vite à se développer que nous à nous adapter.

    La presse n'est plus le quatrième pouvoir, le vrai maître est devenu le monde des réseaux sociaux qui ne respectent plus rien, ni la dignité des hommes (et des femmes surtout) ni notre propre conscience en se cachant dans les profondeurs de l'anonymat, ni la haine qui devient un sentiment de refuge , ni notre propre individu qui, comme chacun le sait et le prouve,  est meilleur, plus fort, plus intelligent, plus, plus,... que tous les autres.

    On casse et attaque pour le plaisir plus que malsain de faire mal, toucher, démolir des vies.

    Même à notre petite échelle du village, on en trouve pour casser, critiquer sans aucune raison audible, et se cacher derrière le paravent des pseudos.

    Quel avenir est devant nous et celui de nos enfants et petits-enfants ?

     

    « RETENEZ CETTE DATE - 28 MARS 2020LE REPAS DE FEVRIER DES LILAS BLANCS »

  • Commentaires

    5
    pcamel
    Mardi 18 Février à 18:34

    Ahhhh !!!! mai 68, la liberté,liberté  d'expression , l'avenir s'ouvrait face à nous, on avait presque oublié les horreurs de la guerre et srt les collabos ,ceux qui avaient eu plaisir de dénoncer à la Gestapo comme le dit Frantz, Devant nous ,le progrès avec ses bons et ses mauvais côtés, de nos jours ,on arriverait presque à croire qu'il y a plus de mauvais, nous devons faire des efforts en toutes circonstances, et sur la toile ,on retrouve ces horreurs "masquées" et là, tous ceux qui peuvent s'exprimer ,tout en étant planqués derrière leurs ordinateurs ou je ne sais quelles technologies, à déverser leur haine, leur intolérance et leur méchanceté,à vrai dire ; on en serait presque épié !!!erffrown

    4
    Pierre jean
    Samedi 15 Février à 19:51
    Très bien et surtout très juste bravo l’ami
    3
    Samedi 15 Février à 18:08

    Merci pour ces commentaires personnel, sains et constructifs

    Ce site est aussi fait pour cela...

    2
    Antoine
    Samedi 15 Février à 15:56
    Eh oui... Malheureusement ou heureusement la toile apporte aussi son lot de bonne chose et grâce à ça je crois beaucoup en la force de la nouvelle génération, c’est pour cette raison que le pouvoir en place Apporte son lot de répression de plus en plus dur... par ce qu’ils ont compris que mes descendants ne se laisserons pas faire... .
    La génération des trente glorieuse a eu son lot de vacances, t d’augmentation et autre promotion après mai 68; la gêne d’après ( la mienne) en tire encore un peu les bénéfices mais les prochains n’aurons que leur propre fierté pour avancer et ils irons la chercher dans la rage et le résultat de leurs effort envers ceux qui essaierons de les brimer.
    J’y crois !
    1
    Frantz
    Samedi 15 Février à 14:37

    Bien faire et laisser braire... Il n'y a que ceux qui ne font rien qui ne se trompent qu'une fois.

    Les réseaux sociaux et toute la technologie numérisée d'aujourd'hui ne sont que les moyens modernes dont se servent les anciens "corbeaux", les haineux et autres créatures hideuses pour déverser à la face du monde leurs propres manques, ratages et déserts sous couvert d'anonymat. Les carcans et piloris d'antan ont changé de forme mais ce qui n'a pas bougé, c'est la méchanceté et la bêtise crasse, souvent l'argent, le goût du profit qui sont derrière. Les mêmes ressorts fonctionneront toujours en s'adaptant à l'époque. Ce sont les mêmes qui dénonçaient à la Gestapo dans les années 40, à l'Inquisition au XVII ème siècle... Les générations futures devront faire face aux laideurs de leur temps.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :