• QUEL EXEMPLE.!

    Le Journal de la Haute-Marne, lien indispensable entre les 170 000 habitants de notre département, relate depuis quelques semaines des actions entreprises dans diverses communes et qui, personnellement me posent question, et je sais que je ne suis pas seul à m'interroger .

    Je suis certain que les initiateurs sont d'une bonne foi indéfectible et qu'il ne faut pas mettre en doute mais, sous prétexte de participation à la vie citoyenne, d'action écologique ( on en parle beaucoup en ce moment), d'éducation même, on incite, on aide même, les enfants à ramasser , là où on ne devrait pas les trouver, des "détritus", papiers, objets insolites, etc...

    L'intention est bonne c'est sûr, mais ces ordures ce sont bien les adultes qui les ont négligemment déposées et je ne suis pas certain de la portée éducative de l'action de ramassage.

    Les enfants, ne faites pas comme les adultes mais ramassez tout cela ce sera plus propre.

    Si seulement, quand ils seront adultes, ils retenaient la leçon mais ne soyons pas pessimistes, il y en aura surement quelques-uns qui en prendront conscience.

    Pour finir, ça me gêne quand même que les enfants soient instrumentalisés .

     

     

    « VISITE A LA FERMEHARREVILLE : LES TRAVAUX VONT BON TRAIN »

  • Commentaires

    5
    François
    Vendredi 1er Octobre à 11:57

    Il est vrai que c'est un problème auquel je n'avais pas réfléchi auparavant. C'est bien d'avoir mis le doigt là ou ça fait mal, merci Aldebert. 

    En campagne électorale, toutes ces prises de conscience "écologistes" me semblent suspectes surtout si on prend les enfants comme support : rd a raison, quant à Céline, je doute de l'efficacité de son raisonnement. Habitant près de Lyon, nous subissons chaque jour les décisions du maire écologiste : interdiction du tour de France à Lyon, annulation du passage de la patrouille de France sur la ville, mise en place du  repas sans viande dans les écoles et maintenant suppression des cordons bleus dans les assiettes de nos petits, mise en place de cours de récréation "dégenrées" dans les écoles primaires, sans parler de la mise en place de pistes cyclables  dans la ville, sur lesquelles stationnent les voitures et provoquent à coup sûr des embouteillages monstres en ville. Et les sapins de Noël, arbre mort du maire de Bordeaux ? 

    L'écologie ne doit pas être punitive, ce qu'elle est lorsqu'elle est obligatoirement dans les mains des politiques qui veulent marquer le coup. Tout ceci est fort inquiétant à mon avis. Nous n'avons pas besoin de ruptures mais de prises de conscience et d'éducation.

     

      • Vendredi 1er Octobre à 12:00

        Je partage cette analyse et ces constatations qui prolongent ma réflexion

    4
    Celine
    Jeudi 30 Septembre à 10:52

    Parfois on a espoir (faible sans doute) que ces enfants transmettent à leurs parents…

    A défaut de sensibiliser les parents, on sensibilise les enfants…

      • Jeudi 30 Septembre à 11:34

        en ramassant les détritus  des adultes?

    3
    rd
    Jeudi 30 Septembre à 08:05

    Tout à fait d'accord avec Aldebert, ce n'est pas aux enfants de ramasser les ordures des adultes. Leur éducation peut se faire en les obligeant à laisser net leurs aires de jeux ou de sport, les cours d'écoles ...

    Aux parents, enseignants, éducateurs  d'y veiller !

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :