•  

    Le Syndicat Mixte pour la Collecte et le Traitement des Ordures Ménagères (SMICTOM) avait dépêché la jeune et jolie Julie, à la salle des fêtes Badoinot, pour compléter notre information sur le tri sélectif.

    Malheureusement, il n’y avait que quelques personnes pour écouter les explications de la représentante du  SMICTOM et c’est bien dommage car les photos, les exemples et les échantillons étaient là pour étayer le bien fondé de cette action de tri.

    Bien sûr, tout le monde (ou presque) à Harréville le fait mais peut-être pas aussi sérieusement qu’on le devrait surtout par manque d’expérience ou ignorance et ces quelques minutes passées en compagnie de Julie permettaient de poser les questions dont on attendait les réponses pour changer ou modifier notre manière de faire comme de ne pas laver les boîtes de conserves avant de les mettre dans le sac jaune.

    Ce geste de tri sélectif est actuellement la seule manière d’éviter une augmentation trop grande de la charge financière des « Ordures Ménagères », sachant que les éléments triés sont repris par des entreprises de traitement et payés au SMICTOM au même titre que le papier ou le verre.

    Continuons à trier, c’est un  geste citoyen facile.  


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique